Fouad El-Etr

Comme une pieuvre que son encre efface (première édition)
Frontispice de Sam Szafran
1977. 96 pages. ISBN 2-85745-011-7
100 €

Toute une poétique de l’essentiel et de la retenue se trouve exprimée dans ce titre qui confine au haïkaï et suggère, par métaphore, que la chose effleurée, touchée, mais d’un toucher d’une rare délicatesse, se substitue à celui qui l’énonce. Un même air de fraîcheur, de spontanéité et de simplicité permet à ce poète de tout effleurer sans le détruire, avec une grâce incomparable, aux lisières souvent d’un érotisme très sensible soutenu, il est vrai, par le dessin subtil d’une métrique maîtrisée :

                                                                        Que la lecture est belle
                                                                        Sur les bords de l’amante
                                                                        Ses lignes s’entremêlent
                                                                        Comme des fleurs grimpantes